Appels à contribution

Ethique professionnelle et pratiques enseignantes

Appel à contribution en Français        | Appel à contribution en langue arabe

Dans le contexte de crise de la transmission pédagogique, la nécessité d’établir un état-des-lieux  exploratoire, descriptif, comparatif et analytique, s’impose pour mieux comprendre les représentations et les attitudes des enseignants, en tant que collectivité et individualités, face aux diverses problématiques éthiques et morales qui se posent à eux. Il est admis que face à leurs pratiques pédagogiques, les enseignants de tous les cycles se trouvent souvent démunis pour gérer leur quotidien de manière efficace. Il en va surtout de leur agir professionnel où la donne éthique reste un élément central dans l’accomplissement de leurs tâches où cette éthique qu’Aristote définit comme « toute action et tout choix tendant vers quelque bien » (Éthique à Nicomaque), est souvent traitée de manière inconsciente. Les enseignants s’en remettent souvent à leur intuition pour déterminer leurs choix pédagogiques qui sont le miroir de leurs propres intérêts ou de leurs perceptions de l’acte pédagogique. Notre préoccupation première dans ce projet de numéro d’Insaniyat est d’explorer la quête de ces enseignants d’une professionnalité imprégnée d’une éthicité à l’épreuve des crises qu’ils subissent par manque de formation initiale conséquente en essayant d’accéder à une compréhension avérée des notions de morale, d’ethos, d’éthique professionnelle, d’éthique du care et de déontologie.

Tout en considérant le degré d’éthicité inhérente à tous les contextes éducatifs, il s’agira de comprendre et d’analyser ce qu’est l’identité professionnelle qui peut être située entre contrainte institutionnelle, exigence professionnelle et vision éthique personnelle, et ce dans une perspective comparative (école, université, contexte local et international). Cette identité se construisant, de manière endogène dans l’institution éducative, mais aussi de façon exogène par rapport aux normes axiologiques sociétales, de morale et d’éthique,  il faudra exposer les multiples manquements d’ordre éthique, moral et/ou déontologique propres aux contextes considérés.

La notion qu’il s’agira d’investiguer est celle de l’éthique professionnelle qui n’est pas la Morale, mais que les différents contextes étudiés pourront identifier. En outre, bien qu’il existe une certaine réglementation sur les missions de l’enseignant, force est de reconnaitre que c’est d’abord au niveau personnel que tout prise de décision se fait plus à partir d’expériences passées, de schèmes construits et de représentations auto-construites ou empruntées à l’environnement social et professionnel (stéréotypes), que d’un code de conduite préétabli, mais inconnu par une majorité (cf. les codes ou chartes d’éthique et de déontologie) pour donner sens à leurs attitudes et actions. Ces dernières sont les invariants notables qui aideront à établir une typologie des relations pédagogiques souvent asymétriques avec les apprenants, où morale et éthique s’affrontent ou s’opposent parfois. Aussi faudra t-il questionner les divers terrains étudiés à partir de démarches méthodologiques multiformes (détermination de corpus, enquêtes de terrain, approche documentaire et comparée) pour donner sens aux actions des parties prenantes (enseignants apprenants, administration) lors de leurs interactions et transactions au sein de l’institution éducative.

Les normes (déontologie) et enjeux éthiques de la pratique éducative  auxquels doit faire face tout enseignant, sont multiples et concernent les questions de la relation dyadique enseignant-enseigné, du rapport entre collègues, de la relation au savoir et à la connaissance, de l’adhésion aux valeurs professionnelles et d’une manière générale, au contexte social et culturel. Le récent mouvement vers la professionnalisation des enseignants qui a pris forme plus tôt dans le monde, devra constituer un pan de notre démarche. Il s’agit peut être de passer d’une approche individuelle de l’éthique professionnelle à une plus collective, ce qui pourrait alors déboucher sur une responsabilisation accrue des enseignants qui construiront eux-mêmes les limites et les balises de leur profession, une déontologie pensée et pratiquée par eux-mêmes.

L’objectif de ce numéro thématique  est d’accéder à l’identification des enjeux éthiques qui se posent aux enseignants  dans l’accomplissement de leur profession (éducabilité des étudiants, sollicitude, patience)  lors de leurs interactions/transactions au sein du couple pédagogique qu’ils forment avec les apprenants, mais aussi des liens qu’ils tissent avec les autres parties prenantes (droit de réserve, reddition de comptes, confidentialité, respect). Une des questions centrales à approfondir sera d’établir le lien intime entre les enjeux éthiques de l’enseignant et ses prises de décisions en situation de classe mais aussi dans son rapport avec ses pairs et son institution.

La formation à l’éthique professionnelle est une question qui reste pendante, mais qu’il faudra considérer. Il s’agira de mettre ainsi en exergue la place qu’occupe l’éthique dans la formation des enseignants, et de son efficience/efficacité dans l’acte pédagogique. Une compétence éthique est-elle nécessaire dans l’accomplissement du métier d’enseignant ? La variable éthique est-elle une condition sine qua non dans la réalisation des objectifs qu’assigne l’institution éducative à l’enseignant guidé plus par un code intériorisé que par des balises plus ou moins figées (référentiel professionnel)

Les propositions d’articles seront envoyées conformément à la note aux auteurs de la revue Insaniyat (http://www.crasc.dz/insaniyat/index.php/fr/note-aux-auteurs)

Références

Dessaulniers, MP et Jutras F., 2006, L’éthique professionnelle en enseignement : Fondements et pratiques

Gohier, C. & Jeffrey, D, 2005, Enseigner et former à l’éthique

Kahn K. 2006, ‘Réflexions générales sur l’éthique professionnelle enseignanteRecherche et Formation, 52

Lang, V. 1999, La Professionnalisation des enseignants

Monjo, R., 2012 L’éthique enseignante : entre justice, sollicitude et reconnaissance

Paperman, P. & Laugier, S 2006, Sociologie des Valeurs

Prairat, E, 2005, Le souci des autres

Reboul, O, 2000, La philosophie de l’éducation, PUF

Singer, P. Practical ethics 1999, CUP

 

Coordonnateur :

Mohamed MILIANI

 

Mails : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dépôt des textes : 31 décembre 2018.

logo du crasc
contact@ crasc.dz
saoe@ crasc.dz
C.R.A.S.C. B.P. 1955 El-M'Naouer Technopôle de l'USTO Bir El Djir 31000 Oran
+ 213 41 62 06 95
+ 213 41 62 07 03
+ 213 41 62 07 05
+ 213 41 62 07 11
+ 213 41 62 06 98
+ 213 41 62 07 04

© Copyright 2018 CRASC. Tous droits réservés.

Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle

Plate-forme réalisé par : BAKIR Ilyes & DEKHIR Abdellah Merouan

Recherche