Éditorial


Insaniyat N°87 | 2020 |Hirak, enjeux politiques et dynamiques sociales |p. 7-8 | Texte intégral



Il est rare de trouver un éditorial dans Insaniyat. En effet, le seul qu’a publié la revue date de 1997, lors de son lancement.

Cet éditorial se veut un bref rappel du travail mené par le comité de rédaction d’Insaniyat pour témoigner de la dynamique que connait la revue ces dernières années qui s’inscrit dans la continuité de la mission accomplie par nos prédécesseurs. Aussi, deux nouvelles rubriques ont été créées afin, à la fois, de valoriser mieux les thématiques de la revue et de mettre plus en valeur les travaux des chercheurs, qu’ils soient d’Algérie ou de l’étranger.

Face à l’emballement de l’histoire, Insaniyat ne pouvait rester spectatrice ou dans l’expectative. Deux choix s’offraient alors ; publier un numéro « à chaud » pour marquer le coup ou bien s’atteler à comprendre les ressorts de cette dynamique politique et sociale dans la durée. C’est cette seconde formule qui a été adoptée par le Comité de rédaction.

Dans ses nombreux réunions et débats au sujet du hirak, le Comité de rédaction a insisté sur le fait que ce numéro devait être pensé dans une approche plus attentive aux questions sociales, d’histoire, de mémoire, du rapport avec les institutions, ainsi que les expressions et discours que ce mouvement a mis en avant.

Avec ce numéro, le Comité de rédaction d’Insaniyat propose, à partir notamment de travaux de terrain, de nouveaux éléments de compréhension de cette dynamique politique et sociale inédite dans l’histoire de l’Algérie contemporaine. C’est dire que la portée de ce numéro s’étend bien au-delà de la date du 22 févier 2019.

Face à tant d’incertitudes, d’inquiétudes, de malaises, de contradictions, de confusions, les contributeurs ont posé plus de questions qu’ils n’ont apporté de réponses. C’est dire à quel point l’élaboration de ce numéro sur le hirak fut complexe. Prendre de la distance avec le sujet et assurer une neutralité n’ont pas été une chose aisée, loin de là.

Par ailleurs, cet éditorial est l’occasion de souligner le développement d’Insaniyat. À titre d’exemple, nous notons une plus grande visibilité de la revue au niveau national et international. En 2020, le nombre de visiteurs de notre revue sur la plateforme Open Edition a atteint le chiffre de 1.300.000 (soit une augmentation de 22% en comparaison avec 2019).

Dans le même registre, les lecteurs d’Insaniyat ont pu remarquer le changement au niveau de la couverture. Depuis le numéro double 75-76 (2017), des tableaux de peintres algériens ou de graffitis remplacent le traditionnel jaune canari, marque de fabrique de la revue.

La parution de ce numéro est pour moi l’occasion de saluer le travail laborieux accompli par les membres du Comité de rédaction, du Comité scientifique, des évaluateurs et l’ensemble des contributeurs. Il s’agit aussi de rendre un vif hommage aux efforts menés par le secrétariat d’Insaniyat, du service des revues et du département de publications, dont le travail est rendu encore plus difficile par la crise sanitaire, que nous vivons depuis le début de 2020.

In fine, la réalisation de ce numéro, comme tous les autres d’ailleurs, n’a été possible qu’avec l’appui de la direction du CRASC, qui a apporté à la revue le soutien nécessaire permettant au Comité de rédaction CR d’asseoir son autonomie éditoriale.

Belkacem BENZNINE

logo du crasc
contact@ crasc.dz
saoe@ crasc.dz
C.R.A.S.C. B.P. 1955 El-M'Naouer Technopôle de l'USTO Bir El Djir 31000 Oran
+ 213 41 62 06 95
+ 213 41 62 07 03
+ 213 41 62 07 05
+ 213 41 62 07 11
+ 213 41 62 06 98
+ 213 41 62 07 04

© Copyright 2021 CRASC. Tous droits réservés.

Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle

Plate-forme réalisée par : BAKIR Ilyes & DEKHIR Abdellah Merouan

Recherche