Appels à contribution

Religion et religiosité en Méditerranée(Date limite de l’envoi : 15 decembre 2019)

 

Coordonnateurs :

Dafne Accoroni, ‎Université Jean Moulin Lyon 3.

Djilali El Mestari, Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle, Oran.

Mohammed Khalid Rhazzali,Université Piémont Oriental-Université de Padoue.

Appel à contribution |

 

 

 

 

La recherche socio-anthropologique sur la Méditerranée, tout en abordant des questions d'ethnicité, de religion et d'identité, s’est faite principalement en relation aux pouvoirs dominants, soient-ils séculiers ou religieux (El Mestari, 2012 ; Sambe, 2018). Ainsi, notre objectif est d'inverser cette tendance et de mettre l’accent sur la Religion et la Religiosité dans la Méditerranée contemporaine au regard des changements sociaux, politiques et culturels que connait la région. La religion et la religiosité sont articulées en tant que panorama religieux ou religioscope (Appadurai, 1996), qui permettrait aux subjectivés de se façonner et d'expérimenter le sacré à travers et au-delà des normativités socioreligieuses.

L'hypothèse selon laquelle la religion disparaîtrait ou serait privatisée (Habermas, 1991), du fait des processus de modernisation et de sécularisation (Lechner, 1997), ne s'est pas avérée tenable tant en Occident que dans la région méditerranéenne (Zuber et al, 2018). D’après Berger (1999),la religionest en effet la caractéristique première de notre siècle qui prouve plus sa continuitéque sa disparition. Hefner nous a également rappelé que la résurgence vibrante des mouvements religieux en Occident pendant le siècle des Lumières était soutenue par « une classe moyenne nouvellement urbanisée » (1998, p. 87). On se souvient aussi de l'analyse de Weber sur l'éthique protestante (1905) comme fondement moral central de la montée du capitalisme, ou de celle de Gellner (1992), selon laquelle le nationalisme correspondait en Occident à un discours ethnique sécularisé et idéalisé, alors que pour le monde arabo-islamique, il impliquait un retour à l'islam par la purification de la religion. A la complexité de la situation s’ajoute le fait que « discuter de religion dans la rive sud de la Méditerranée, c'est discuter de l'islam » (Gellner, 1985, intro), bien que les communautésnon musulmanesdu Maghreb et celles du Proche-Orient, tant juives que chrétiennes, contredisent cette uniformité.

Par ailleurs, la religion par ses institutions (Giordan et al, 2018), ses représentants (Rhazzali, 2018) et les quêtes individuelles (Becci et al, 2018), est imbriquée dans les dynamiques sociales (Pace, 2009) et historiques. Aussi, faut-il inscrire la question du religieux dans le contexte de la mondialisation, dont l'analyse est passée des questions théologiques essentialisant au sujet des textes canoniques et/ou leurs différences (Ferjani, 2017) à d’autres, interrogeant, différemment, l’univers de sens (Arkoun, 1985 ; Ferjani, 2012), les pratiques religieuses (Gilsenan, 2000) et la consommation du religieux (Stolz, 2006). Cependant, il convient de souligner que ces travaux n'abordent pas directement la question de la religiosité. Cet impensé du religieux a fait l'objet de plusieurs étudesquestionnant, à la fois, les nouvelles formes de spiritualité (Roussou, 2017; Blanes et al, 2013) et la pluralisation de l'orthodoxie dominante (Saraiva, 2008 ; Mapril, 2013), ainsi que le rôle important dans ces processus del'internationalisation des réseaux (Ambrosini, 2006; Salzbrunn, 2002 ; Riccio, 2003), les migrations internationales et diasporas (Accoroni, 2018; Bava, 2010).

De nombreux travaux socio-historiques ont été également consacrés aux ordres confrériques, notamment dans l’optique de la recherche d'un consensus populaire contre l'administration coloniale (Evans-Pritchard, 1954 ; Gilsenan, 1973 ; Amster, 2013), des pratiques de guérison liées à l'extase rituelle du tasawuf (Khalifa, 2005 ; Crapanzano, 1973 ; Chlyeh, 1998),de l'offre religieuse dérivée du charisme et de la baraka (Werbner, 2003 ; Werbner et al, 1998),et enfin du don divin confié aux saints.

Ces différentes perspectives d’analyse méritent d’être actualisées et développées. Telle est l’ambition scientifique de ce numéro d’Insaniyat.

Les contributions attendues des disciplines en sciences humaines et sociales, autant en arabe qu’en français et en anglais, pourraient s’articuler autour de l’un des axes suivants :

  • Le discours religieux : il sera question de s’interroger, d’une part sur les fonctions du discours religieux et sa réception, et d’autre part de la place de ce discours dans le paysage médiatique et dans les réseaux sociaux, et ce, en lien avec les questions relatives aux mutations sociales et politiques dans la Méditerranée.
  • Les pratiques religieuses et les lieux de culte aujourd’hui : il s’agira de questionner les nouvelles pratiques religieuses au regard de l’évolution des sociétés méditerranéennes. Les lieux de culte dans des sociétés sécularisées ou marquées par une forte présence du religieux seront étudiés au regard des traditions, des règles et des statuts. Nous souhaiterions apporter un éclairage sur les pratiques religieuses et les lieux de culte en lien avec les mobilités du religieux et la spatialisation de la mémoire.  
  • La Religion et le pluralisme religieux : cerner la place des minorités et des communautés religieuses dans les sociétés méditerranéennes et de comprendre comment le pouvoir public intervient dans la situation du pluralisme religieux.
  • La religiosité au féminin : la féminisation du champ religieux,renseigne d’une présence des femmes dans les lieux de culte et leur aspirationà intégrer les fonctions religieuses. Même si cela se fait dans la résistance, il importe de questionner cette dynamique créée par les femmes dans les trois religions monothéistes.

 

Références bibliographiques:

Accoroni, D.  (2018) . Du monde francophone aux francophonies des migrants : l’équation d’un héritage en transformation et spécificité des migrations ouest africaines. Revue Internationale des Francophonies, 4.

Ambrosini, M. (2006). Delle retie oltre: processi migratori, legami sociali e istituzioni, Working Paper, www.sociol.unimi.it.

Amster, E.J. (2013). Medicine and the Saints: Science, Islam and the Colonial Encounter in Morocco, 1877-1956. Austin: University of Texas Press.

Appadurai, A. (1996). Modernity at Large: Cultural Dimensions of Globalization. London: University of Minnesota Press.

Arkoun, M. (1985). Islam, Morale et Politique. Paris : Desclée de Brouwer.

Bava, S. & Capone, S. (2010). Religions transnationales et migrations : regards croisés sur un champ en mouvement. Autrepart, 56 (4), 3-15. 

Becci, I., Rhazzali, M.K., et Schiavinato, V. (2018). Religious diversity in Swiss and Italian prisons: combining the institutional and the inmates' perspectives. Dans K.R. Kerley (dir.) Finding Freedom in Confinement: The Role of Religion in Prison Life. Santa Barbara: Praeger. 345-365.

Anteby-Yemini, L (dir.), Juives et musulmanes de la Méditerranée. Paris : Éditions Karthala/MMSH.

Berger, P. L. (dir.) (1999). The Secularization of the World: Resurgent Religion and World Politics. Washington D.C.: Ethics and Public Policy Centre.

Blanes, R., et Espírito Santo, D. (dir.) (2013). The Social Life of Spirits. Chicago: University of Chicago Press.

Chlyeh, A. (1998). Les Gnaoua du Maroc : Itinéraires Initiatiques, Transe et Possession. Grenoble : La Pensée sauvage.

Crapanzano, V. (1973). The Ḥamadsha: A Study in Moroccan Ethnopsychiatry. Berkeley: University of CaliforniaPress

El Mestari, D. (2012). Le discours religieux et la question de la citoyenneté Algérie aujourd’hui : lecture des prêches religieuses des mosquées d’Oran. Dans H. Remaoun (Dir.), L’Algérie aujourd’hui : Approches sur l’exercice de la citoyenneté, Oran : Crasc.   155-228.

Evans-Pritchard, E.E. (1954). The Sanusi of Cyrenaica. Oxford: Clarendon Press.

Ferjani, M-C. (2012). Islamisme, Laïcité et Droits Humains. Tunis : Amal Editions.

Ferjani, M-C. (2017). Pour en Finir avec l’Exception Islamique. Tunis : Nirvana.

Gellner, E. (Dir.) (1985). Islamic Dilemmas: Reformers, Nationalists and Industrialization: The Southern Shoreofthe Mediterranean. Berlin: Mouton Publishers.

Gellner, E. (1992). Postmodernism, Reason and Religion. London: Routledge.

Gilsenan, M. (1973).  Saint and Sufi in Modern Egypt: An Essay in the Sociology of Religion. Oxford: Clarendon Press.

Gilsenan, M. (2000). Recognizing Islam: Religion and Society in the Modern Middle East. London: I. B. Tauris.

Giordan, G., et ZrinŠČak, S. (2018). One pope, two churches: Refugees, human rights and religion in Croatia and Italy, Social Compass, 65 (1), 62-78.

Habermas, J. (1991). The Structural Transformation of the Public Sphere: An Inquiry into a Category of Bourgeois Society. Cambridge: MIT Press.

Hafez, S., et Slyomovics, S. (2013). Anthropology of the Middle East and North Africa: Into the New Millennium. Bloomington: Indiana University Press.

Hefner, R.W. (1998). Multiple Modernities: Christianity, Islam, and Hinduism in a Globalizing Age. Annual Review of Anthropology, 27. 83-104.

Khalifa, N. (2005). Possession and jinn. Journal of the Royal Society of Medicine, 98 (8), 351–353.

Lechner, F.J. (1997). The ‘New Paradigm’ in the Sociology of Religion: Comment on Warner, American Journal of Sociology, 103, 182-92.

Mapril, J., et Blanes, R. (Dir.). (2013) Sites and Politics of Religious Diversity in Southern Europe: The best of all Gods. Leiden: Brill.

Pace, E. (2009). Religion as Communication, International Review of Sociology, 21 (1),    205-229.

Quiminal, C. (1991). Gens d’Ici, Gens d’Ailleurs. Migrations Soninké et Transformations Villageoises. Paris: Christian Burgois.

Rhazzali, M.K. (2018). In and around the mosque: profile and territory of the Italian Imam. Dans M. Hashas, N.V. Vinding, K. Hajji, J.J. de Ruiter (Dir.), Imams in Western Europe: Developments, Transformations and Institutional Challenges, Amsterdam: Amsterdam University Press, 381-397.

Roussou, E. (2017). The syncretic religioscape of contemporary Greece and Portugal : a comparative approach on creativity through spiritual synthesis. Dans S. Palmisano and N. Pannofino (dir.), Invention of Tradition and Syncretism in Contemporary Religions: Sacred Creativity. New York: Palgrave McMillan, 155-175.

Riccio, B. (2003). More than a trading Diaspora: Senegalese transnational experiences in Emilia Romagna (Italy). Dans K. Koser (Dir.) New African Diasporas. London: Routledge, 95-110.

Salzbrunn, M. (2002). L’impatto delle reti transnazionali degli emigrati sulle le elezioni presidenziali in Senegal nel 2000, Afriche e Orienti, 4 (3), 138-149.

Sambé, B. (2018). Contestations Islamisées : Le Sénégal entre Diplomatie d’Influence et Islam Politique. Montréal: Editions Afrikana.

Stolz, J. (2006). Salvation Goods and Religious Markets: Integrating Rational Choice and Weberian Perspectives, Social Compass, 53, (1), 13-32.

Weber, M. [1905] (III ed. 2002). The Protestant Ethic and the Spirit of Capitalism. Oxford: Blackwell.

Werbner, P. (2003). Pilgrims of Love: The Anthropology of a Global Sufi Cult. London:       C. Hurst.

Werbner, P., et Basu H. (1998). The embodiment of charisma. Dans P. Werbner, H. Basu (Dir.) Embodying Charisma: Modernity, Locality and the Performance of Emotion in Sufi Cults. London: Routledge, 3-27.

Zuber, V., Laithier, S. et Huntzinger J. (2018). La Transmission du Religieux en Méditerranée : Un Défi partagé. Paris : Cerf Patrimoines.

السعيداني، منير،(2018). احميدة النيفرة، نادر الحمامي (تنسيق).  تقرير الحالة الدينية في تونس 2011-2015، الرباط: منشورات مؤمنون بلا حدود.

المولدي، الأحمر، (2018). "نجوم" الفتوى وإعادة تشكّل الحقل الديني في البلاد المغاربية في العصر الحديث، المجلة التونسية  للعلوم الاجتماعية. تونس: منشورات مركز الدراسات والبحوث الاقتصادية والاجتماعية، 173-189.

بشارة، عزمي، (2018). في الإجابة عن سؤال: ما السلفية؟ ، الدوحة: منشورات المركز العربي للأبحاث ودراسة السياسات.

منديب، عبد الغنيّ،(2010). الدين والمجتمع، دراسة سوسيولوجية للتديّن، الدار البيضاء: إفريقيا الشرق، الطبعة الثانية.

مرزوق، محمد، (2012) (تنسيق). الأشكال الجديدة للتديّن الشبابي : تحقيق ميداني في الوسط الطلابي. الجزائر: منشورات مركز البحث في الأنثروبولوجيا الاجتماعية والثقافية.

زايد، أحمد، (2017). صوت الإمام..الخطاب الديني من السياق إلى التلقي. القاهرة: دار العين.

 

Soumission et Calendrier

Les articles seront rédigés conformément à la note aux auteurs de la revue Insaniyat

https://insaniyat.crasc.dz/index.php/fr/notes-aux-auteurs

Les articles proposés (en français ou en arabe) sont à envoyer via ce lien : https://www.asjp.cerist.dz/en/PresentationRevue/14

 Date limite de l’envoi : 15 décembre 2019.

logo du crasc
contact@ crasc.dz
saoe@ crasc.dz
C.R.A.S.C. B.P. 1955 El-M'Naouer Technopôle de l'USTO Bir El Djir 31000 Oran
+ 213 41 62 06 95
+ 213 41 62 07 03
+ 213 41 62 07 05
+ 213 41 62 07 11
+ 213 41 62 06 98
+ 213 41 62 07 04

© Copyright 2019 CRASC. Tous droits réservés.

Centre de Recherche en Anthropologie Sociale et Culturelle

Plate-forme réalisée par : BAKIR Ilyes & DEKHIR Abdellah Merouan

Recherche